La troisième journée s’est avérée riche en performances, avec une médaille de bronze et plusieurs classements des Laurentides dans les rondes finales.

Félix Nadeau surprend à la marche

Félix Nadeau lors du 3000 mètres marche. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Félix Nadeau lors du 3000 mètres marche. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Le Blainvillois Félix Nadeau a créé la surprise et l’émoi en remportant la 3e place au 3000 mètres marche. Il s’est rapidement détaché dans le peloton de tête, mais n’a pu tenir la cadence de ses deux concurrents. Il a finalement bouclé les 7 tours et demi de piste en 16 minutes, 20 secondes et 68 centièmes.

Une quatrième place pour Anne-Marie Gagnon

Occupant le 4e rang après les préliminaires, Anne-Marie Gagnon a amélioré sa marque en finale (33,12 mètres), mais cela n’a pas été suffisant pour accéder au podium.

Anne-Marie Gagnon en action lors de la finale du lancer du disque. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Anne-Marie Gagnon en action lors de la finale du lancer du disque. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Qualification assurée aux relais 4x100 mètres

Les deux équipes de relais 4x100 mètres (féminine et masculine) se sont assurés d’une place en finale mardi.

Le quatuor féminin a dû composer avec l’absence de Julia Vallée, affectée d’une blessure à l’ischio lors du 100 mètres. Ève Finnerty, Mélissa Bitar, Lily-Rose Charles et Laurie-Ann Desormes ont néanmoins remporté la troisième section avec un chrono de 50,17 secondes.

Maxim Bélisle en action lors des rondes de qualification du relais 4x100 mètres. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Maxim Bélisle en action lors des rondes de qualification du relais 4x100 mètres. (Photo : Louis-Olivier Brassard

Du côté masculin, les Laurentides ont remporté la deuxième vague (45,36 secondes), ce qui leur a permi une qualification automatique.

Le premier coureur, William Blanchet-Martineau, ayant perdu sa paire de souliers à pointes, a dû faire l’emprunt à un autre membre de l’équipe. Les quatre juvéniles ont effectué trois échanges serrés, mais réussis; quelques ajustements mineurs leur permettront d’améliorer leur temps actuel, le troisième meilleur de la compétition.


Suivez les résultats en ligne sur le site web des Jeux du Québec!