Après une première journée de compétition, les Laurentides se sont emparés d’une médaille d’or et se sont qualifiés de plusieurs places pour les finales des prochains jours.

Samuel Musto : l’or, et… presque plus

Samuel Musto en action lors du saut à la perche lors des Jeux du Québec, Thetford 2018. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Samuel Musto en action lors du saut à la perche lors des Jeux du Québec, Thetford 2018. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

L’athlète de Bois-des-Filion Samuel Musto a sans conteste dominé le concours de saut à la perche. Son plus rival (Félix Thériault, Rive-Sud) ayant franchi la hauteur de 3,80 mètres, Samuel a poursuivi la compéition seul en franchissant 4,15 mètres.

Mais le concours ne s’arrêtait pas là.

Le record des Jeux étant de 4,31 mètres, Samuel a demandé une barre à 4,32 mètres. Malgré les encouragements soutenus de l’ensemble des participants, Samuel a dû simplement se contenter de l’or dans cette épreuve particulièrement impressionnante.

S’étant qualifié d’un seul essai au saut en longueur, Samuel prendra part à la finale lundi, avec 11 autres concurrents.

Alexandre Lafleur (Blainville) prenait lui aussi part à ce concours de saut à la perche, terminant au 5e rang avec u n saut de 2,90 mètres.

Laurie-Ann Desormes la plus rapide

La tête d’affiche du 100 mètres chez les femmes, Laurie-Ann Desormes, disposait déjà d’un laisser-passer lui donnant accès à la 2e ronde. Elle a aisément remporté la vague en enregistrant le meilleur chrono de la compétition en 12,29 secondes. Laurie-Ann prendra part à la finale dimanche à 11 h 40.

Laurie-Ann Desormes lors du 100 mètres 2e ronde chez les femmes. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Laurie-Ann Desormes lors du 100 mètres 2e ronde chez les femmes. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Anne-Marie Gagnon : les lancers, c’est son affaire!

Au lancer du marteau, l’athlète de Brownsburg-Chatham Anne-Marie Gagnon a établi la marque de 40,15 mètres, lui valant une place parmi les 8 finalistes et une 6e position.

Anne-Marie s’est également qualifié d’un seul essai valide au lancer du poids avec la marque de 12,80 mètres, le deuxième meilleur lancer de la ronde de qualification.

Anne-Marie Gagnon en action lors du lancer du marteau féminin. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Anne-Marie Gagnon en action lors du lancer du marteau féminin. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Épreuves combinées : à deux, c’est mieux!

Le duo Mélissa Bitar (Blainville) et Ève Finnerty (Blainville) ont entamé leur série de 7 épreuves combinées (heptathlon) réparties sur 2 journées de compétition. Après 4 épreuves, Mélissa occupe le 2e rang (!) de la compétition, alors qu’Ève détient le 6e meilleur pointage.

Mélissa Bitar au saut en hauteur, la 2e épreuve de l'heptathlon. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Mélissa Bitar au saut en hauteur, la 2e épreuve de l’heptathlon. (Photo : Louis-Olivier Brassard)

Les deux athlètes ont terminé la journée de façon remarquable en établissant chacune un record personnel au 200 mètres, soit 26,51 et 27,47 secondes respectivement.

100 mètres masculin

Alors que Maxim Bélisle (Mirabel) détenait un laisser-passer pour accéder à la 2e ronde du 100 mètres, William Blanchet-Martineau (Blainville) s’est taillé une place d’abord en première ronde de qualification (11,81). Il a ensuite pris part, comme Maxim, à la 2e ronde (11,93).

En enregistrant un chrono de 11,48 secondes, Maxim est passé à 6 centièmes seulement d’une qualification en finale. Des poussières qui coûtent cher…

Pour sa part, William a terminé la journée avec un record personnel au 400 mètres, bouclant le tour de piste en 56,53 secondes, près d’une seconde derrière son compagnon Louis Mathivet (Blainville) en 55,55.


Suivez les résultats en ligne sur le site web des Jeux du Québec!